amplificateur audio

Qu’est-ce qu’un amplificateur audio ?

L’amplificateur audio est l’un des éléments centraux d’une installation sono : sans lui, le haut-parleur ou les enceintes ne peuvent pas fonctionner. Découvrez comment fonctionne un ampli audio, quels sont les différents types d’amplis existants et comment faire son choix.

Qu’est-ce qu’un amplificateur audiovisuel ?

L’amplificateur audio est un dispositif technique permettant d’amplifier un signal électrique audio de faible puissance afin d’alimenter les haut-parleurs d’une enceinte ou d’un casque audio.

Le signal électrique de faible puissance peut provenir de multiples sources :

  • un dispositif de capture comme un instrument de musique, un microphone ou une appli audio sur smartphone ;
  • un dispositif d’enregistrement comme une console de mixage ;
  • un dispositif de stockage comme un lecteur CD ou un magnétophone.

Il ne peut pas y avoir d’installation audio sans amplificateur audio : tel quel, le signal sonore provenant de la source n’est pas assez puissant pour faire fonctionner une enceinte. Parfois, l’amplificateur audio est directement intégré à l’enceinte (on parle d’enceinte active). Toutefois, il se peut qu’il prenne la forme d’un dispositif externe (on parle d’enceinte passive).

Comment fonctionne un amplificateur audio ?

Un amplificateur audio fonctionne toujours de la même manière, quelle que soit l’installation sonore. On dit que l’amplificateur audio fonctionne « à gain fixe », c’est-à-dire avec un rapport d’augmentation constant entre le signal d’entrée et le signal de sortie. On va donc d’abord, via un dispositif d’alimentation, apporter à l’appareil un courant continu sous forme de tensions symétriques.

Pour éviter que l’amplificateur audio ne sature, on va moduler le signal d’entrée grâce à des étages préamplificateurs à gain réglable. On pourra ensuite envoyer au haut-parleur le signal augmenté et ajusté.

L’alimentation d’un amplificateur audio

L’alimentation est un point essentiel du fonctionnement de l’amplificateur audio. Elle est chargée de fournir des tensions stables à partir d’un courant électrique transmis, aux variations fortes et importantes.

La valeur de la tension transmise à l’amplificateur audio dépend de deux facteurs :

  • la puissance maximale de l’amplificateur audio ;
  • l’impédance de l’enceinte à laquelle est transmis le signal.

Pour obtenir les tensions stables souhaitées, on peut utiliser plusieurs dispositifs :

  • un transformateur, qui va convertir la tension secteur vers les tensions stables souhaitées ;
  • un dispositif d’alimentation à découpages.

Moins chère qu’un transformateur, l’alimentation à découpages s’est imposée car elle peut prendre en charge de très hautes puissances pour un poids moindre. Elle peut toutefois créer des parasites inaudibles qui peuvent dégrader le rendu sonore si les tensions ne sont pas filtrées.

Quels sont les différents types d’amplificateurs audio ?

En fonction de l’utilisation que l’on souhaite en faire, on devra choisir un certain type d’amplificateur audio.

L’amplificateur audio HIFI

L’amplificateur HIFI est le type d’amplificateur audio le plus courant. Cet appareil dispose de deux sorties stéréo simples (une sortie à droite, une sortie à gauche), et de plusieurs entrées.

L’amplificateur HIFI est plutôt destiné à une utilisation domestique. Sa puissance varie selon les appareils (de quelques dizaines à quelques centaines de Watts), mais elle est généralement inférieure à 100 Watts.

L’amplificateur HIFI le plus courant est l’ampli-préampli intégré, qui comporte dans un seul appareil une fonction de pré amplification et une fonction d’amplification de puissance. Mais on peut très bien trouver des appareils qui possèdent une seule de ces deux fonctions.

L’amplificateur audio home cinéma

Comme l’amplificateur HIFI, l’amplificateur home cinéma est plus couramment dédié à une utilisation domestique. Toutefois, il fonctionne différemment puisqu’il comporte plusieurs sorties pour se connecter à plusieurs enceintes et ainsi créer un son plus immersif (ce qu’on appelle l’effet home cinéma). L’amplificateur audio home cinéma comporte ainsi entre 5 et 7 canaux, 5 sorties HP, une fonction pré amplification et un décodeur (Dolby et DTS).

L’amplificateur audio 100 Volts

L’amplificateur 100 Volts est utilisé pour la sonorisation en Public Address, le système d’amplification utilisé dans les lieux publics (gares, transports en commun, restaurants, supermarchés ou centres commerciaux…). Le rôle de l’amplificateur audio 100 Volts est d’alimenter plusieurs enceintes de faible puissance. La multiplication des points de diffusion permet de diffuser une musique d’ambiance, la radio ou encore des annonces parlées, sur de grandes superficies et sans perte de ligne.

L’amplificateur audio de sonorisation

L’amplificateur de sonorisation est plutôt dédié à un usage professionnel. Avec une puissance pouvant aller de plusieurs centaines à plusieurs milliers de Watts, il permet d’alimenter une installation sonore de grande ampleur, comme celles qui sont utilisées dans les bars, les salles de concerts, ou les événements en extérieur comme les festivals. Ces amplis sont simples d’utilisation et peuvent être déplacés facilement.

Sur la plupart des amplis de sonorisation, la fonction de pré amplification prend en charge uniquement le réglage du volume. Toutefois, les modèles les plus élaborés peuvent prendre en charge le traitement du signal (égalisation, filtrage, etc.).

L’amplificateur audio de monitoring

En studio d’enregistrement, on utilise des amplificateurs de monitoring pour les enceintes de la console de mixage. Peu puissants (une dizaine de Watts seulement), leur fonction de pré amplification est seulement dédiée au réglage du volume, et les entrées diffèrent de celles d’un amplificateur HIFI de faible puissance. Ces amplificateurs sont peu bruyants.

L’amplificateur audio pour casque

Dernier type d’amplificateur : l’ampli pour casque. Ce type d’ampli a une faible puissance (100 mW) et est le plus souvent utilisé dans les studios d’enregistrement ou studio radio.

Comment choisir un amplificateur audiovisuel ?

Bien choisir son amplificateur audio implique de prendre en compte plusieurs caractéristiques.

La puissance de l’amplificateur audio

L’amplificateur audio est d’abord caractérisé par sa puissance, déterminée par la puissance moyenne RMS (exprimée en Watts). À noter que la puissance d’un ampli n’est pas constante, on va donc souvent regarder la puissance maximale (puissance de crête) plutôt que la puissance moyenne lorsque l’on compare la qualité de deux amplificateurs audio. Plus la puissance maximale est élevée, plus l’amplificateur sera fiable.

La qualité du son de l’amplificateur audio

La puissance n’est pas le seul indicateur de la qualité de l’ampli audio. Pour qu’il soit de bonne facture, l’amplificateur doit restituer un son de bonne qualité. Pour savoir si c’est le cas, vérifiez le taux de distorsion harmonique (% THD). Plus il est élevé, plus le son sera restitué de manière déformée par rapport au son original, soit une perte de qualité.

De même, vérifiez le rapport signal / bruit, exprimé en décibels : en-dessous de 90 dB, la qualité du son est médiocre. Plus le rapport est élevé, plus la qualité du son est bonne.

Enfin, il faut savoir que notre oreille perçoit uniquement les sons compris entre 20 Hz et 20 000 Hz : pour vous assurer un son de qualité, vérifiez que la bande passante de l’ampli soit bien située dans cette fourchette de fréquences.

Les entrées et sorties de l’amplificateur audio

Pour bien choisir son amplificateur audio, on va également jeter un coup d’œil au nombre d’entrées et au nombre de sorties de l’amplificateur. Plus l’ampli possède d’entrées, plus vous pourrez brancher d’appareils dessus.

À noter également que les entrées peuvent être de différents types (TCA, AUX comme l’entrée jack 3,5 mm par exemple, entrée phono, etc.) ; tout comme les sorties. Par exemple, un ampli HIFI comprendra 2 sorties (borniers rouge et noir) : vous pourrez donc le relier à deux enceintes. Un amplificateur home cinéma comprendra en revanche bien plus de sorties !

Le choix de l’amplificateur dépendra ainsi de votre utilisation : par exemple, si vous souhaitez sécuriser vos entrées et sorties pour éviter un débranchement intempestif, privilégiez les entrées / sorties de type XLR ou bornier.

Le choix de l’enceinte

Pour finir, sachez que le choix de l’enceinte va influencer le choix de l’ampli audio. En effet, l’amplificateur doit être de qualité équivalente aux enceintes choisies pour que les appareils soient compatibles et restituent un son de bonne qualité. La puissance des deux appareils doit notamment être compatible. Un amplificateur de 50 W est-il dangereux pour des enceintes de 100 W ? Oui, si l’on utilise l’amplificateur au maximum de ses capacités !

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email